Actualité

Android 5.0 Key Lime Pie pourrait embarquer un Kernel Linux 3.8

Android 5.0 Key Lime Pie

Le Mobile World Congress a laissé rêveurs les fanatiques de nouvelles technologies, et plus précisément de Smartphone. Si plusieurs attendent encore la sortie prochaine du Samsung Galaxy SIV, d’autres sont plus axés sur un tout autre évènement.  En effet, les yeux des utilisateurs d’Android sont actuellement rivés sur le Google 0/I, la conférence développeur de cette année qui mettra probablement en avant la sortie de la prochaine mise à jour majeure d’Android : 5.0 Key Lime Pie.

key-lime-pie-cartoon
Il est vrai qu’on a recueilli bon nombre de bugs ainsi que de désagréments sur les versions actuelles d’Android, mais il est probable que ces désagréments n’apparaîtront plus sur les prochaines version d’Android . En effet, Google avait voulu garder le même noyau de Linux sur les versions actuelles, voire le kernel 3.0 jusqu’au 3.4. Il est à noter en guise d’exemple que la Nexus 7 sous Android 4.2.2 s’exécute sous le noyau 3.1.  Mais désormais, les rapports de Phoronix semblent affirmer que Google utiliserait une version 3.8 du noyau Linux en guise de noyau, pour une phase expérimentale.

De ce fait, Google veut-il ouvrir cette nouvelle branche de noyau avec sa nouvelle version Key Lime Pie, qui semble, être beaucoup plus stable et plus puissante? Dans ce sens, cette nouvelle version proposera des fonctionnalités assez alléchantes comme l’amélioration DRM de l’Exynos, une intégration d’une pilote en open source de la Nvidia Tegra, et bien évidement, des améliorations globales de l’utilisation de la mémoire vive.

Nous saurons sûrement plus lors de ce salon pour les développeurs. J’espère seulement, que cette nouvelle version améliorera la durée de vie de la batterie qui semble un des points faibles d’Android. Vous par contre, qu’attendez-vous du prochain Key Lime Pie ?

Related Articles

RideOn, le masque de ski révolutionnaire sous Android

Olivier

Mises à jour : Ice Cream Sandwich arrive chez SFR en mars

Olivier

Microsoft défie Google

Olivier

Leave a Comment